Deux diaporamas au programme, sur les Papous du sud de la Nouvelle Guinée Indonésienne

  • Chez les Asmat
  • La fête du Sagou en pays Korowai

korowai 26

 

Le pay Asmat

Le pays Asmat, au sud de la Papouasie Indonésienne, est couvert de forêt équatoriale, de mangrove et de marécages. Les fleuves et les rivières sont les seuls moyens d'accès. C'est à l'occasion de l'expédition chez les Korowai, en 2009, que nous avons profité de la disponibilité du Caman (Chaman), le bateau de mon ami Etienne Lheureux, pour aller visiter les Asmat de l'intérieur.

Dans tous les villages nous sommes accueillis par les chefs qui nous invitent invariablement à nous rendre à la « longue maison » (Jew). Elles peuvent avoir des proportions impressionnantes. C'est historiquement la maison des hommes. Elle devient la maison collective où se rencontre les familles.

asmat 05

Nous sommes dans une région où la présence autochtone est encore majoritaire, mais la Papouasie occidentale est une terre de « colonisation » (transmigrassi) pour les Indonésiens de l'ouest. La paix est armée, les militaires font régner la loi indonésienne sans ménagement, mais la criminalité est importante généralement due aux frustrations des populations locales soumises aux envies de la société de consommation qu'apporte les nouveaux colons.

Vous retrouverez en detail le compte rendu de cette expédition sur le site voyagesaventures.com

 

Fête du Sagou chez les Korowai

korowai 23

Voyage, loin dans l'espace et dans le temps...

Nous avons passé un mois en Indonésie, dont une semaine chez les Korowai: une ethnie vivant encore très isolée dans l'arrière-pays du sud de la Papouasie Indonésienne.

Ils seraient 2 à 4000 a vivre de la chasse et de cueillette sur un territoire grand comme un département français.
Les premiers contacts avec les occidentaux remontent seulement aux années 1980.

korowai 02
Vivant en clans de 10 à 20 personnes, ils n'ont pas d'organisation sociale 
hiérarchisée, et sont pacifiques. Pour se défendre de voisins qui le sont moins, ils construisent leurs maisons, haut perchées dans les arbres. Cela les met aussi relativement àl'abrides moustiques et insectes qui pullulent sous ce climatéquatorial où il tombe plus de 5 mètre d'eau par an.

Pour en savoir plus sur les Korowai, des articles leurs sont consacrés sur mon site sur les peuples du monde

korowai jlr 1

 

Ajouter un Commentaire